CERES
Centre de formation sur l’environnement et la société

Accueil > Recherche > Thèmes > Catégorisation des matières et géographie des flux dans l’industrie (...)

Catégorisation des matières et géographie des flux dans l’industrie nucléaire

 

 

Claude Kergomard (CERES-ERTI), Sezin Topçu (CERES-ERTI), Romain Garcier (IHEST/CREDAL), Sylvain David (IPN Orsay), Sébastien Velut (Université Paris 3-CREDAL)

L’industrie nucléaire connaît actuellement un retour en grâce, qui pose des questions politiques et géopolitiques importantes, relatives aux technologies employées (et à leur caractère proliférant), mais également à la prise en charge des matières et de leur circulation au sein même de la chaîne industrielle (minerai, combustible, déchets, etc.) et ce, à toutes les échelles géographiques. La recherche proposée vise à explorer la question de la matérialité au sein de l’industrie nucléaire en s’éloignant des canons d’analyse fondés sur le risque et la segmentation amont/aval au sein du cycle du combustible. Inscrite dans une démarche interdisciplinaire associant sciences sociales (géographie, droit, sociologie) et sciences physiques, elle cherche à analyser la nature et les effets des dispositifs socio-légaux et des pratiques concrètes qui encadrent la classification, la production et la circulation des matières au sein de l’industrie en France et à l’étranger (Etats-Unis, Brésil, Argentine) et de ce fait, pèsent sur les flux de matière et leur géographie.